Jardin forêt "Jardin sauvage - Wild garden - What I Love Doing"

<Index latinSommaireIndex français>

Techniques culturales / Couvertures spontanées temporaires

10 photos issues du jardin. Les boutons de certaines légendes indiquent que plus d'illustrations sont disponibles (clic pour incruster l'outil de navigation ⏏⏏... sur la photo concernée). L'icône sur certaines images indique la possibilité de voir les zooms disponibles (clic) dans une nouvelle fenêtre accompagnée d'une fenêtre de navigation.

Couvertures vives spontanées d'annuelles ; début avril, Hérault
Géranium à feuilles rondes sous fèves
Geranium dissectum
Géranium découpé
Portulaca oleracea
Pourpier sauvage
Polygonum aviculare
Renouée des oiseaux
Persicaria maculosa
Renouée persicaire
Veronica cymbalaria Bodard
Véronique cymbalaire
Veronica chamaedrys
Véronique petit chêne
Veronica agrestis
Véronique rustique

Meilleure est la couverture, meilleure sera la vie au niveau de la liaison surface-couverture avec une humidité ambiante suffisante et une transformation rapide (terreau), à ce niveau de la couverture. L'eau doit pouvoir traverser cette couverture sans la saturer. Si les couvertures sont placées sur des plantes fauchées, ou simplement couchées, et toujours laissées en place, le système accroît encore son efficacité car les racines des plantes étouffées sont autant de liaisons avec la couverture. Il est possible d'obtenir des meilleurs résultats encore avec des éléments plus grossiers que ceux qui sont utilisés couramment : bois, branchages, sarments, cannes de Provences, bambous ou tout ce qui est disponible et mieux encore tout ce qui est susceptible d'héberger des insectes auxiliaires de nos cultures.

Des championnes de l'hiver dans la vigne
Diplotaxis erucoides
Fausse roquette
Calendula arvensis
Souci des champs
<Index latinSommaireIndex français>

Site réalisé en PHP/XML/XSL/AJAX/JAVASCRIPT/CSS3,
conçu, rédigé, illustré et hébergé par Laurent Fauveau (collections personnelles).