Jardin forêt "Jardin sauvage - Wild garden - What I Love Doing"

<Index latinSommaireIndex français>

Techniques culturales / Bocage

2 photos issues du jardin. L'icône sur certaines images indique la possibilité de voir les zooms disponibles (clic) dans une nouvelle fenêtre accompagnée d'une fenêtre de navigation.

Le bocage normand garde encore quelques traces de chemins en fossés, encorbéillés de végétation. Leur utilité serait d'atteindre la pierre jusqu'à 2 m de profondeur pour faciliter la circulation des chevaux et d'attelages lourds. Ils contribuent surtout au drainage et à maintenir la biodiversité et une humidité ambiante grâce à la végétation qui l'encadre.

Dans le sud, la tendance est plutôt à faire table rase des fossés et des accidents de terrains en les comblant, et de la biodiversité jugée concurrente. Plus récemment, des approches plus adaptées sont tentées : l'enherbement maitrisé par intercep et fauchage sur la vigne. Des ajouts d'arbres et de couverts végétaux semés pour l'hiver complètent ces approches.

Nous traçons des allées et favorisons les accidents de terrains pour collecter le maximum de chaque pluies et freiner l'érosion et le lessivage des sols. Alliées aux sols couverts, ces techniques nous permettent de recueillir les argiles et solubles venant de nos voisins situés en amont. Nous évitons également ainsi de voir nos argiles et solubles fuir nos terrains.

Allées en creux canalisant et conservant les surplus d'eau et les apports minéraux ou organiques.
En conventionnel avec labour :
lessivage des sols par les averses
qui donnent une eau chargée dans les
ruisseaux collecteurs.
<Index latinSommaireIndex français>

Site réalisé en PHP/XML/XSL/AJAX/JAVASCRIPT/CSS3,
conçu, rédigé, illustré et hébergé par Laurent Fauveau (collections personnelles).